Anne-Sophie a trouvé sa voie dans les métiers des RH

Je m’appelle Anne-Sophie, j’ai 29 ans et je me suis reconvertie professionnellement il y a bientôt un an.

Après quelques années dans le commerce, où j’ai pu évoluer dans différentes enseignes en tant que vendeuse puis en tant que responsable de magasins, j’ai voulu donner un autre tournant à ma vie professionnelle. Je voulais voir autre chose. J’ai alors quitté mon poste de responsable de magasins et entamé un bilan de compétences, afin de bien définir vers quel domaine je devais m’orienter.

Ce bilan de compétences m’a emmenée vers les métiers des RH, où le relationnel et la polyvalence me correspondaient parfaitement.  Une formation était disponible sur la spécialité d’assistant RH, j’ai donc sauté le pas.

Il était important pour moi de me former sur ce domaine, car je pense qu’il est primordial de connaitre les bases de ce métier. De plus, étant plus que novice dans les RH, je voulais être diplômée et sereine sur ce métier vers lequel je m’orientais.

J’ai repris mes études

En regardant les différentes formations qui existaient sur le diplôme d’ARH, plusieurs écoles étaient nommées. J’ai donc découvert SOFTEC sur internet. Mon choix s’est porté sur cet organisme au vu des différents avis que j’ai eu par des connaissances. J’ai repris mes études, en octobre 2019. 

En globalité j’ai apprécié la formation, les intervenants sont d’une gentillesse incroyable et d’un grand professionnalisme. Je me suis senti à l’aise et à l’écoute, loin des vieux souvenirs des bancs de l’école.

Cela reste une expérience très positive. Dans l’ensemble cela s’est très bien passé. Il y a eu beaucoup de moments marquants, car notre promotion était vraiment super.

Mais une anecdote j’en ai une : Avez-vous déjà vu dans un centre de formation une mascotte à 4 pattes ? À SOFTEC oui ! Il s’appelle Pépito et il était là chaque matin, pour qu’on lui lance son jouet.

Un vrai tournant sur ma carrière

 La formation m’a avant tout apporté un BAC+2, des compétences et un nouveau profil professionnel.

Elle est un vrai tournant sur ma carrière, aujourd’hui je poursuis sur une licence Chargé de développement RH qui est un diplôme SOFTEC et ensuite je souhaite aller jusqu’au Master afin d’atteindre mes objectifs professionnels.

Il n’y a jamais de bon ou de mauvais moment à faire le grand saut, il faut juste se lancer et se dire que l’avenir est devant nous.

Je pense que c’était le bon choix car aujourd’hui je ne regrette pas mon passé professionnel. J’ai hâte d’avancer dans ce métier.

 Je dis un grand merci, car au-delà d’être un centre de formation, il y a l’équipe SOFTEC qui est humaine et à l’écoute de chacun.