Financement

COMMENT FINANCER VOTRE FORMATION ?

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE

  • 85% des Français pensent que changer de métier est une bonne chose.
  • Plus de 9 personnes sur 10 ont déjà envisagé la reconversion professionnelle.
  • 9 Français sur 10 estiment que la reconversion doit s’accompagner d’une formation. (source APEC – 2020)

Trouver le bon financement, peut vite ressembler à un vrai casse-tête…

  • Le Compte personnel de formation (C.P.F.) : les salariés peuvent disposer d’un montant annuel de 500€*, crédité sur leur C.P.F.

Vous pouvez financer un Parcours de Formation Diplômant, une Validation des Acquis de l’Expérience (V.A.E.) ou un Bilan de Compétences (B.D.C.)

Il est portable, les droits acquis sont attachés à vous et rechargeables au fil des années travaillées, avec un plafond maximum de 5.000€**.

Les parcours de SOFTEC éligibles au C.P.F. sont à découvrir sur le site internet : moncompteformation.gouv.fr

https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/formation/recherche/37936214800049_CHARGERH/37936214800049_CHDRH

*Peut aller jusqu’à 800€, en fonction du niveau de qualification

** Peut aller jusqu’à 8.000€, en fonction du niveau de qualification

  • FOCUS SUR LES ABONDEMENTS

Les Institutions Pôle Emploi/ Conseil Régional peuvent vous octroyer des fonds supplémentaires au montant disponible de votre C.P.F. pour financer votre projet.

La Région des Pays de la Loire a mis en place le dispositif Visa Métiers + qui permet un abondement pour des certifications inscrites au R.N.C.P. (Répertoire National des Certifications Professionnelles) de niveau supérieur (bac+2/3).

Des abondements sont également disponibles auprès de Pôle Emploi.

 

  • Le CPF de transition a remplacé l’ancien Congé Individuel de Formation (C.I.F). Cette formule de financement, permet à un salarié (CDD/CDI) de s’absenter, facilitant ainsi sa reconversion.

Depuis le 1er janvier 2020, les commissions paritaires interprofessionnelles régionales (C.P.I.R.), appelées Associations Transitions Pro, www.transitionspro-pdl.fr s’occupent de la prise en charge financière du projet, une fois validé en commission. Parallèlement, le salarié continue à percevoir sa rémunération, le contrat de travail n’est pas arrêté mais suspendu.

 

  • Le contrat de professionnalisation/apprentissage est un contrat de travail en alternance, visant l’obtention d’un Titre inscrit au R.N.C.P. Le salarié embauché en alternance bénéficie d’une rémunération et d’une formation totalement financée par l’O.P.C.O. de l’entreprise.

https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance/

 

  • La Préparation Opérationnelle à l’Emploi (P.O.E) est destinée aux demandeurs d’emploi.

Elle permet au travers d’une formation courte (maximum 400h), de développer des compétences professionnelles requises par le poste visé et nécessaires à la satisfaction d’un besoin de recrutement préalablement identifié.

Qu’elle soit « individuelle », c’est-à-dire pour une entreprise dédiée en vue d’une embauche ou bien encore « collective », c’est-à-dire pour une branche professionnelle, la P.O.E. permet un excellent taux d’employabilité.

 

L’Aide Individuelle à la Formation (AIF) est octroyée par Pôle Emploi dans le cadre d’un parcours de formation visant une certification inscrite au R.N.C.P., sous réserve de validation du projet de formation par votre Conseiller. C’est notamment, un dispositif mobilisé dans le cadre d’un licenciement économique par le biais d’un C.S.P. (Contrat de Sécurisation Professionnelle).

Les O.P.C.O.

Depuis le 1er avril 2019, les opérateurs de compétences chargés d’accompagner la formation professionnelle ont été agréés, ils ont remplacé les anciens organismes paritaires collecteurs agréés (O.P.C.A.), ces opérateurs ont pour mission de financer l’apprentissage, d’aider les branches à construire les certifications professionnelles et d’accompagner les PME pour définir leurs besoins en formation.

  1. La Pro A est un dispositif permettant au salarié accompagné par son employeur, d’améliorer ses compétences, de changer de métier afin de bénéficier d’une promotion professionnelle. Le salarié suit un parcours de formation diplômant en alternance.

 

  1. Le Plan de développement des compétences (P.D.C.) permet à un salarié (entreprise de moins de 50 salariés) de poursuivre sa formation et d’acquérir des nouvelles compétences, grâce à un budget annuel consacré par l’entreprise pour la formation de ses collaborateurs. L’employeur pourra se faire rembourser toute ou partie des frais engendrés par son OPCO. N.B. : les entreprises de plus de 50 salariés gèrent en toute autonomie leur P.D.C.

 

  1. Le F.N.E. Formation est un dispositif qui permet de financer des formations aux salariés placés en activité partielle ou non.

 

  1. La V.A.E. propose à toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins 1 an d’expérience en rapport direct avec la certification visée, peut y prétendre. Cette certification doit être inscrite au RNCP.

 

Le financement personnel est une option envisageable pour financer votre formation. Celle-ci peut s’ajouter à un autre dispositif (C.P.F.).

Vous êtes étudiant, demandeur d’emploi, agent public, travailleur salarié ou non, avec un projet de formation, de validation de vos acquis ou d’acquisition de compétences professionnelles, SOFTEC vous accompagne dans vos démarches, en fonction de votre situation et de votre projet.

N’hésitez plus, contactez Sarah et Laurence info@softec.fr ou au 02 41 43 38 22

 

 

 

 

Ouaf ! La mascotte de SOFTEC répond à vos questions. Prendre contact

Une question ? une demande de renseignements ?

Nous vous accompagnons dans votre démarche.

Contactez-nous