28 septembre 2020

Noël, prendre conscience qu’un rêve peut devenir réalité grâce à un bilan de compétences

Je m’appelle Noël Charpentier, Chef de projet chez Chronopost depuis 10 ans et auparavant 7 ans en tant que Responsable d’équipe en Centre de Relation Client, donc 17 ans dans la même entreprise.

Je me posais la question de façon assez cyclique de mon avenir professionnel, de mes compétences, de mes envies : « Est ce que je veux faire ça le reste de ma vie professionnelle ? Qu’est-ce que je sais faire de bien de moins bien ? Est-ce que je suis toujours aussi passionné, investi ? ». J’avais l’impression d’avoir fait le tour, et l’âge avançant.

Il y a eu aussi un changement de responsable en Septembre 2019, avec lequel j’entretiens une relation compliquée avec une petite remise en cause de ma fiche de poste,

C’est un peu comme une équation mathématique à plusieurs inconnues, où l’accumulation de plusieurs choses m’a conduit à envisager un bilan de compétences. Ça m’a semblé une première étape pour me poser, échanger, m’évaluer …. une sorte de contrôle technique me concernant.

Afin de réaliser ce bilan de compétences, j’ai prospecté sur Angers via le site du CPF pour trouver l’organisme et surtout la personne avec laquelle je souhaitais faire ce bilan. Considérant qu’il faut être en accord avec la personne pour être à l’aise et parler de soi. Après avoir rencontré 3 personnes, j’ai retenu Mélanie Pauly, qui m’a orienté vers la Softec pour la partie administrative.

De par le confinement COVID-19, les premières séances se sont déroulées en visioconférence.

J’ai été surpris

J’ai été surpris par le contenu au début, car je m’attendais plus à une sorte de check-list (certainement une déformation professionnelle) avec des compétences à évaluer en Oui, Non, N/A. Il faut dire qu’avant de faire ce bilan je n’envisageais pas de changer de métier ou de société. Je voulais surtout mieux me connaître professionnellement parlant.

A partir du moment où j’ai compris qu’on allait aussi s’attaquer au moi intérieur, à mes envies, mes plaisirs, mes doutes, mes j’aime ou j’aime pas, mes réussites, mes échecs, j’ai pris conscience que le bilan allait bien au-delà d’une check-list.

L’accompagnement s’est super bien passé et est intervenu en même temps qu’un gros problème au niveau de mon couple. La synchronicité des choses fait que cela m’a aussi aidé à gérer ses événements qui ont forcément eu pour moi un fort impact. J’ai découvert que j’avais des émotions, que je les ressentais et que j’avais beaucoup de mal à les gérer. Tout ça pour dire que ce bilan m’a permis de garder la tête hors de l’eau dans cette période compliquée et qui n’est pas terminée.

Prendre conscience qu’un rêve peut devenir réalité

Si je reviens à l’aspect professionnel, ce bilan m’a permis de mieux me connaître, de comprendre le regard des autres sur moi (famille, amis, collègues), de prendre conscience que mon investissement professionnel au-delà de 100% était au détriment de la vie personnelle, avec un impact sur ma vie de famille et mon couple. Aujourd’hui, je me connais mieux (il n’était jamais trop tard 48 ans bientôt). Je sais qui je suis, ce que j’aime, ce que je n’aime pas et surtout ce que je veux. J’ai pris conscience que j’ai besoin de produire/construire des choses qui sont visibles quotidiennement, que mon bien être que je peux avoir chez moi dans mon jardin ou en vacances en pleine nature, ça peut être mon quotidien avec le métier que j’envisage demain de Paysagiste. Cela a toujours été un de mes rêves mais je n’avais jamais les actions nécessaires pour agir dans ce sens. Maintenant je connais les actions à mener pour y arriver (certaines donc déjà faites). Je connais l’échéance de ce projet, possiblement Juin 2021, en faisant une formation à distance sur 1 an avec examen en Juin 2021.

Ce bilan m’a permis de prendre conscience qu’un rêve peut devenir réalité à partir du moment où l’on se donne les moyens de réussir et surtout que l’on n’a pas peur de sortir de sa zone de confort ou il est vrai qu’il fait bon vivre. Mais que la vie ce n’est pas forcément ça. Il faut savoir prendre des risques, sortir de ces certitudes et être fier de ses réussites alimenter son bien être quotidiennement. Il ne faut pas toujours attendre la reconnaissance des autres.

Je conseille à toutes les personnes qui se questionnent sur leur vie professionnelle de faire de faire un bilan de compétences

Je conseille à toutes les personnes qui se questionnent sur leur vie professionnelle de faire de faire un bilan de compétences. Ce dernier touchera le pro comme le perso, mais ça sera que pour votre bien être même si cela touche le regard que l’on a sur soi (ego), Au moins après un bilan vous connaîtrez vraiment avec certitude votre vrai MOI.

Sans ce bilan je n’aurai certainement jamais enclenché ces actions de réorientation professionnelle.